Robert Desnos a vécu mille vies – écrivain, critique de cinéma, chroniqueur radio, résistant de la première heure –, sans jamais se départir de sa soif de liberté. Pour raconter l’histoire extraordinaire de ce dormeur éveillé, Gaëlle Nohant épouse ses pas ; comme si elle avait écouté les battements de son cœur, s’était assise aux terrasses des cafés en compagnie d’Éluard ou de García Lorca, avait tressailli aux anathèmes d’André Breton, fumé l’opium avec Yvonne George, et dansé sur des rythmes endiablés au Bal Blomet aux côtés de Kiki et de Jean-Louis Barrault. S’identifiant à Youki, son grand amour, la romancière accompagne Desnos jusqu’au bout de la nuit.

Légende d’un dormeur éveillé révèle le héros irrésistible derrière le poète et ressuscite une époque incandescente et tumultueuse, des années folles à l’Occupation.

Télécharger le premier chapitre

Ils en parlent...

En librairie

Polo Equipes Femme Tyr Coton Nationales France Masters 9bED2eWHIY

Cette fresque déjà nous fait entrer dans cette France de l’entre deux-guerres avec force, précision et un sens du détail étonnant. Mais c’est surtout le portrait de Desnos qui est stupéfiant.Une découverte bouleversante à travers les facettes qui sont données de lui et à travers l’éclairage qui approfondit tous ces parcours en un seul homme : le surréaliste fervent mais (trop ?) indépendant; le poète dont les citations proposées donnent une furieuse envie de relire les recueils; le journaliste dont on aurait voulu dévorer les chroniques; l’ami indéfectible et délicat pour tous ceux qui ont eu la chance de le rencontrer; l’amoureux de la fête, de la vie; le chevalier de Youki qu’il protège et célèbre si bien… La dernière partie sous la plume de Youki est poignante.

Librairie Port-Maria (Quibéron), Florence Cavalin , 17 août 2017

Découvrir la Bohême culturelle, suivre la belle Youki, lire et relire les mots de Desnos… tout ce que Gaëlle Nohant m’a offert grâce à son superbe roman.
Sur les pas de Robert Desnos, plongez dans ce monde de bohème, de poésie, avec Youki, Prévert, Fujita et tous les autres…

Librairie de Paris (Saint-Étienne), Isabelle Couriol , 17 août 2017

Une belle recréation du Paris de la bohème des années 1930, époque de bouleversements et de folle effervescence artistique. Mêlant dans un bel équilibre justesse documentaire et talent de conteuse, qui se glisse dans les silences de l’Histoire, Gaëlle Nohant nous raconte, avec générosité et délicatesse, une belle âme, terriblement douée pour l’amitié. Et dont nous redécouvrons avec bonheur la poésie.

Librairie Terre des Livres (Lyon), Sarah Gastel , 17 août 2017

Gaëlle [Nohant] nous retranscrit le Paris surréaliste des années 30 avec tant d’intelligence et de vivacité qu’on est transporté dans le temps.

Espace culturel E.Leclerc (Vannes), Isabelle Pascal , 17 août 2017

Dès les premières pages le lecteur est transporté par le romanesque de Gaëlle, qui a su, très délicatement, placer les vers de Desnos tout au long du livre, des vers qui viennent ponctuer à la perfection les passages les plus forts du roman. Robert en grand héros mais pas seulement, puisque quand l’Histoire le rattrape, c’est à travers Youki que le lecteur poursuit son voyage et quel voyage ! Plonger dans les pensées de sa muse pour accompagner Robert juqu’à la fin du roman c’est traverser un territoire amoureux bouleversant. Gaëlle Nohant m’a rendue amoureuse d’un homme, d’un couple que je ne connaissais pas et bien sûr m’a donné l’envie irrésistible, dès le livre refermé, de me précipiter en librairie pour acheter mon premier recueil de ce grand poète.

Librairie Acropole (Nice), Aurélie Barlet , 17 août 2017

Un roman biographique magistral porté par une érudition joyeuse et une prose passionnée. Un roman documenté, incarné, foisonnant, addictif ! Pour (re)découvrir Robert Desnos,  »ses amis, ses amours, ses emmerdes » et toute une époque (des années folles à l’Occupation) à la fois lumineuse et terrible. Gaëlle Nohant, fascinée par la vie et l’œuvre de ce dormeur éveillé, partage ici remarquablement sa passion.

Librairie Gwalarm (Lannion), Emmanuelle George , 17 août 2017

Fascinant, brillant et émouvant ! Plongez vous dans ce livre pour découvrir la vie du poète Robert Desnos. Vous allez croiser des grands noms, comme Prévert, Éluard et tant d’autres. Cet homme écrivait de la poésie, c’était un amoureux transi, épris de vie et d’envie. C’est un grand roman pour un grand monsieur. Émotions et frissons garantis.

FNAC Grenoble, Sandrine Dantard , 29 août 2017

Ouvrir ce livre, c’est emboîter le pas de Gaëlle Nohant dès les premiers mots, et la suivre d’emblée dans une vie tumultueuse et superbe : celle de Robert Desnos. […] Les romanciers sont des magiciens, Gaëlle Nohant en est une, et nous en sommes les dupes, ravis et pantois quand son livre se referme.

Librairie Passerelles (Vienne), Murielle Gobert , 30 août 2017

Notre coup de cœur est pour ce livre tout « Simplement » et la critique suit (ou nous précède) dans un éloge unanime ! Lisez-le sans attendre histoire de passer un moment de grâce auprès du très remarquable Robert Desnos en compagnie de Gaëlle Nohant !

Librairie Papeterie Broglie (Strasbourg), Patrick Bagyoni , 30 août 2017

Comment parler de ce livre alors qu’il me laisse sans voix ? Expliquer qu’il nous raconte le poète Robert Desnos des années 20 à 1945 ? De cette œuvre incroyable qu’il nous a laissé ? Et bien sûr ne pas oublier de parler du travail de titan qu’a fait Gaëlle Nohant, de ses lectures et recherches pour coller au plus près de la vérité, et nous offrir ce roman magnifique, hommage au poète et à l’homme ? En tout cas ne pas taire les larmes qui coulent en refermant ce livre. Merci à Gaëlle Nohant de nous faire (re)découvrir Robert Desnos, de sa douce et belle écriture.

Le coin des Livres (Devezieux), Françoise Gaucher , 30 août 2017

Gaëlle Nohant revient, après La Part des flammes, avec un roman lumineux sur la vie du poête Robert Desnos. Des années folles à l’occupation, vivez, cotoyez le surréalisme, ses amours, ses embrouilles avec Breton, son affection pour Crevel, les longues promenades sans Paris… Le roman, parsemé de vers du poète,vous mènera sur les pas de Desnos. Émouvant.

Le Divan (Paris), , 30 août 2017

On s’y plonge, on s’y perd, on ne s’en lasse pas ! Quand les génies reprennent taille humaine, quand la culture redevient humaine… Quand folie, intolérance, honnêteté, curiosité, cruauté, générosité, ambitions, mesquinerie s’allient pour écrire une des plus brillantes pages intellectuelles de notre pays ! [Gaëlle Nohant] a cet art très rare de nous faire redécouvrir ce que nous croyions connaitre et de redonner vie à ce que des générations de spécialistes avaient réduit à l’état de poussière culturelle. En route pour la plus passionnant e des épopées qui charmera et rendra curieux les plus endormies de vos neurones !!! La réussite est totale ! Merci de m’avoir redonné envie… Envie de redécouvrir Desnos, Aragon, Breton et tous ceux qui inventèrent notre monde !! Une machine littéraire à remonter le temps.

La Griffe Noire, Gérard Collard , 30 août 2017

Une biographie romancée du poète Robert Desnos qui gagne en intensité au fil des pages, jusqu’à la fin terriblement émouvante. L’histoire est entrecoupée de vers du poète, c’est magnifique. Un livre sublime !

FNAC NiceCher Languette Pas Baskets Et Bout Argent Basses Blanches OPiuTkXZ, Sylvie Demichelis , 31 août 2017

Lire la vie de Robert Desnos à travers la plume délicate et gracieuse de Gaëlle Nohant, c’est découvrir une personnalité exceptionnelle. Après son sublime La Part des flammes, l’auteur nous offre, en plus de découvrir ou redécouvrir la poésie de Robert Desnos, un roman d’une beauté époustouflante !

Fnac Quimper, Corinne Hulin , 20 septembre 2017

De l’aventure surréaliste à son engagement contre le nazisme, la vie toute entière du poète Robert Desnos est une ode à la liberté ! Un destin hors du commun, une époque avec ses acteurs et ses soubresauts, que l’auteur fait revivre dans leur densité, avec émotion, force et détails, dans une langue sublime !

Fnac Mulhouse, Marie-Christine Gugenbuhl , 11 octobre 2017

À travers ce roman flamboyant, le Paris des années folles s’anime, Desnos et les poètes de l’époque reprennent vie sous nos yeux émerveillés… Une histoire captivante portée par une écriture solaire et intense.

Librairie Idéale (Paris), Marie-Lys , 19 octobre 2017

Dans la presse

De rencontres en voyages et en publications, le récit, entremêlé des vers du poète, suit Desnos à la trace, comme une ombre. Homme engagé et délicieusement cosmique, il apparait insaisissable, superbement incandescent dans les tourments du siècle. […] Gaëlle Nohant confirme sa capacité à camper des univers historiques forts, alliant avec talent le populaire et l’érudit.

Cher Languette Pas Baskets Et Bout Argent Basses Blanches OPiuTkXZLIRE, Estelle Lenartowicz , 17 août 2017

Ce dormeur éveillé est Robert Desnos, poète surréaliste célèbre dans le milieu artistique, à Montparnasse, au cours de années 1930. Aux Yeux de Gaëlle Nohant, il a été un héros de grand caractère dans une époque trouble.

Télé Z, Bruno d'Épenoux , 14 août 2017

Robert Desnos est le héros de l’irrésistible page turner de Gaëlle Nohant, Légende d’un dormeur éveillé.

ELLE, Olivia de Lamberterie , 18 août 2017

Gaëlle Nohant, à laquelle on doit la flamboyante Part des flammes, nous offre avec Légende d’un dormeur éveillé un des livres les plus enthousiasmants de cet automne. Desnos, mort a Terezm le 8 juin 1945, y apparaît « énorme et palpitant », comme l’écrit Aragon dans la « Complainte de Robert le Diable ». Un roman lyrique emplit de chaleur humaine.

Historia, Gérard de Cortanze , 24 août 2017

Le mentir-vrai de Gaëlle Nohant est toujours raccord avec l’Histoire. Elle est plus une romancière qui a écrit une biographie qu’une biographe devenue romancière. Ceux qui ne connaissent pas Robert Desnos vont apprendre à le connaître et ne l’oublieront plus jamais, et ceux qui le connaissaient déjà un peu vont l’aimer encore davantage.

Le Magazine littéraire, Bernard Morlino , 24 août 2017

L’exercice était périlleux. Ce pari osé, Gaëlle Nohant l’a pourtant remporté. D’une plume aussi juste et honnête que lyrique et historique. Dans Légende d’un dormeur éveillé, l’auteur peint une fresque quasi mythique ou l’humanité a pour cadre l’épopée d’un nouvel Ulysse parti en guerre pour la liberté, en paix pour l’amour.

Le Figaro littéraire, Alice Delevey , 07 septembre 2017

Dans les pas de Robert Desnos, l’auteur nous fait aimer ce poète fraternel, à la franchise débridée, chroniqueur radio et résistant. […] De l’empathie, de la poésie. Enthousiasmant, vibrant.

Version Femina, Emmanuelle de Boysson , 25 septembre 2017

Le Livre se referme comme s’achève une belle et douce promenade au côté d’un être exceptionnel.

Pelerin, Marie-Valentine Chaudon , 19 octobre 2017

Pour raconter l’histoire extraordinaire de ce « dormeur éveille », Gaëlle Nohant épouse ses pas comme si elle avait écouté les battements de son cœur, s’était assise aux terrasses des cafés en compagnie d’Eluard ou de Garcia Lorca, avait tressailli aux anathèmes d’André Breton, fumé l’opium avec Yvonne George, et dansé sur des rythmes endiablés au Bal Blomet aux côtés de Kiki et de Jean-Louis Barrault. Une plongée dans une époque incandescente et tumultueuse, des années folles à l’Occupation.

La Marseillaise, , 25 octobre 2017

De la frénésie des années folles aux noirceurs du nazisme, la joie baigne le portrait de Robert Desnos que Gaëlle Nohant offre avec Légende d’un dormeur éveillé. Ce roman lumineux ressuscite l’auteur de ce poème connu de plus d’un écolier, qui évoque « une fourmi de dix-huit mètres avec un chapeau sur la tête ».

La liberté, Daniel Fattore , 09 décembre 2017
DiyUne En Moulante Jupe DoubléeBobeene Wax SzVUMGqp

Gaëlle Nohant suit les pas de Robert Desnos en faisant revivre le Paris des Années folles peuplé d’amis nommées Kiki, Man Ray, Hemingway, Prévert, Picasso et de tant d’autres. Une bande de bohème chic où la création mène la danse. Et un travail titanesque de la part de l’auteure, qui nous fait redécouvrir l’un de nos poètes oubliés en levant le voile sur « l’ombre parmi les ombres ».

Paris Match, Valérie Trierweiler , 03 janvier 2018

Sur le net

Un exploit que cette « Légende d’un dormeur éveillé » ! Ce roman passionnant ressuscite le poète Robert Desnos (1900-1945), surréaliste de la première heure, fêtard de l’aube, journaliste curieux de tout, et, pour finir, résistant au risque de sa vie, qu’il perdra.
De cette existence trépidante, Gaëlle Nohant tire un récit haletant, où ne manquent au décor ni les voix éraillées des premières chanteuses de jazz, ni l’irrésistible attrait des amoureuses émancipées des années 20.

http://bit.ly/2x7I8bg, Anne Bigaudeau, "Culture Box", France Info , 17 août 2017 Source

Un très grand coup de cœur, tant du point de vue de l’écriture, parfois lyrique, parfois plus intimiste mais toujours très prenante, que du point de vue romanesque. On ne s’ennuie pas une minute et on dévore d’une seule traite ce pavé addictif ! Vous voilà prévenu(e)s.

http://bit.ly/2wlPx9P, www.cathulu.com , 18 août 2017 Source

Sous la plume talentueuse de Gaëlle Nohant, le personnage prend vie et toute l’époque s’agite à ses côtés, créant un tableau vivant et passionnant. Un très bel hommage rendu à ce grand poète !

http://bit.ly/2vItAkC, Lecturissime.com , 18 août 2017 Source

Un mille-feuille. Je ne vois pas meilleure image que ce grand classique de la pâtisserie française pour décrire ce délicieux roman, si riche et si magnifiquement construit, offrant des couches successives de lecture pour nous régaler. La couche de base est celle consacrée à Robert Desnos. Par la magie de sa plume, Gaëlle Nohant va nous faire découvrir la vie de ce poète et nous prouver que s’il est un peu oublié de nos jours, c’est bien à tort.

http://bit.ly/2viqO2Y, Critiques libres.com , 19 août 2017 Source

Coup de maître! que ce nouveau roman de Gaëlle Nohant qui nous entraîne sur les traces de Robert Desnos, traversant d’un souffle épique la première moitié du XXème siècle. Robert Desnos? Un génie oublié, un homme qui vécu mille vies – écrivain, critique de cinéma, chroniqueur radio, résistant de la première heure –, sans jamais se départir de sa soif de liberté. Et l’auteur de ressusciter avec brio l’histoire extraordinaire de ce dormeur éveillé. […] Un roman sublime, en forme de poupées russes, dont le lecteur sort ébloui, enthousiasmé, ému, bouleversé… plus intelligent! Bref, un régal !

http://bit.ly/2wLxyu8, La XXVème heure , 27 août 2017 Source

C’est une magnifique ode à Robert Desnos, un merveilleux roman, une superbe et magique histoire, nous montrant la vie de Paris durant ces années. Accompagnée d’une plume légère, fine, extrêmement bien documentée, qui nous permet de se mettre dans les pas de Robert Desnos et de vivre tous ces évènements, ces personnages réels et historiques.

http://bit.ly/2gsbz4Z, Chaise longue et bouquins , 22 août 2017 Source

J’ai été transportée ! Portrait grandiose, grand bouillon de culture et incursion dans un univers clos et souvent fantasmé, celui des beaux jours de Montparnasse et de la rive gauche. […] Les dernières pages sont déchirantes, mais, étrangement, c’est un roman qui fait du bien, comme si l’optimisme de Desnos traversait le temps pour nous atteindre.

http://bit.ly/2vIFM2v, Mon coin lecture , 28 août 2017 Source

Légende d’un dormeur éveillé, flamboyant Robert Desnos sous la plume de Gaëlle Nohant. Un roman incontournable de cette rentrée littéraire !

http://bit.ly/2vwUPjM, By the Lake, Julie Vasa , 01 septembre 2017 SourceHugo Multicolore 2018 En Regular Lemai Boss Fit Nouveau Homme Polo XuPkZi

C’est un roman ? Non, lecteur, c’est une épopée. C’est l’histoire, qui vous emporte, des mille vies de Robert Desnos, rimeur, conteur, noceur, marcheur, rêveur, et résistant héroïque, qui partit un jour de Compiègne pour aller « où le destin de notre siècle saigne », comme l’écrivit Aragon. [D]e la vie trépidante de Robert Desnos, Nohant tire un récit haletant, où ne manquent au décor ni les voix éraillées des premières chanteuses de jazz, ni l’irrésistible attrait des amoureuses émancipées des années 20.

http://bit.ly/2x7I8bg, France info, Culture Box, Laurence Houot et Anne Brigaudeau , 09 octobre 2017 Source

L’admiration de Gaëlle Nohant pour Robert Desnos transparait tout au long de ce romantrès vivant et foisonnant pour lequel elle a fourni un gigantesque travail de documentation. Il en résulte un magnifique hommage pour un homme dont j’ai maintenant envie de découvrir l’œuvre. Cerise sur le gâteau, Gaëlle Nohant a eu la jolie idée de parsemer son roman de poèmes de Desnos toujours judicieusement positionnés.

http://bit.ly/2yywPep, Les Livres de Joëlle , 16 octobre 2017 Source

Robert Desnos est vivant sous la plume de Gaëlle Nohant, tellement généreux, grande gueule, bagarreur, heureux de vivre, un brin provocateur… J’ai vraiment eu l’agréable sensation de partager son univers, de l’accompagner, de le découvrir, un très beau voyage.
Je suis sous le charme de ma lecture. Un coup de cœur.

http://bit.ly/2iiaHx9, , 26 octobre 2017 Source

L’écriture de l’auteure est rythmée et vibrante, comme s’il y avait eu contagion poétique entre son objet et elle. Elle nous transporte dans cette atmosphère. […] c’est un coup de coeur.

http://bit.ly/2CAsFn5, www.paperblog.fr , 19 décembre 2017 Source